réduplicatif


réduplicatif

réduplicatif, ive [ redyplikatif, iv ] adj.
• 1670; du lat. reduplicatum, de reduplicare
Gramm. Qui exprime la répétition. Particule réduplicative. itératif.

⇒RÉDUPLICATIF, -IVE, adj.
A. — Propre à exprimer ou qui exprime le redoublement.
1. GRAMM. Qui exprime la réitération. Particule réduplicative; préfixe réduplicatif. Ce verbe est pris dans un sens réduplicatif (Ac. 1835, 1935).
Empl. subst. masc. sing. Recharger est le réduplicatif de charger (Ac. 1835, 1935).
2. LOG. Proposition réduplicative. Celle qui contient une restriction, pour indiquer la manière dont le sujet est considéré. L'homme, comme homme, est raisonnable, est une proposition réduplicative (LAV. Diffic. 1846).
B. — BOT. [En parlant d'une partie d'un végétal] Qui est replié vers l'extérieur. Les pétales des ombellifères sont réduplicatifs (Nouv. Lar. ill.). Préfloraison réduplicative. ,,Préfloraison valvaire dans laquelle les deux parties contiguës s'appliquent l'une contre l'autre par une portion de leur face interne`` (GATIN 1924).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-i:v]. Ac. 1694, 1718: re-; dep. 1740: ré-. Étymol. et Hist. 1. 1613 log. enonciation reduplicative (Fanfares des Roule Bontemps, p. 71 ds HUG.); 1662 log. proposition réduplicative (A. ARNAULD et P. NICOLE, La Logique ou l'art de penser, Paris, Ch. Savreux, p. 164); 2. [1679 (HUET d'apr. TOLMER ds Fr. mod. t. 14, p. 289, sans indication de sens)]; 3. 1690 gramm. (FUR.: Refaire, redire [...] sont des verbes reduplicatifs); 1835 gramm. subst. (Ac.); 4. 1842 bot. (Ac. Compl.). Empr. au lat. médiév. reduplicativus « réduplicatif, répété » (ca 1360 d'apr. LATHAM), dér. de reduplicatio par substitution de suffixe.

réduplicatif, ive [ʀedyplikatif, iv] adj.
ÉTYM. 1670; du lat. reduplicatum, de reduplicare.
Didact. Propre à redoubler. Qui exprime la répétition. || Particule réduplicative. Itératif.N. m. « Recharger est le réduplicatif de charger » (Académie).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • réduplicatif — réduplicatif, ive (ré du pli ka tif, ti v ) adj. 1°   Terme de grammaire. Il se dit des mots qui expriment la réitération des actions.    Substantivement. Retomber est le réduplicatif de tomber. 2°   Terme de logique. Proposition réduplicative,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • reduplicatif — Reduplicatif, [reduplicat]ive. adj. Qui marque redoublement. Terme reduplicatif. N est guere en usage que dans le Dogmatique …   Dictionnaire de l'Académie française

  • RÉDUPLICATIF — IVE. adj. T. de Gram. Il se dit Des mots qui expriment la réitération des actions. Re est une particule réduplicative. Redire, refaire, etc., ont un sens réduplicatif. Reprendre est quelquefois verbe réduplicatif. Ce verbe est pris dans un sens… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • RÉDUPLICATIVE — adj. T. de Grammaire Il se dit des Mots qui expriment la réitération des actions. Re est une particule réduplicative. Reprendre est quelquefois verbe réduplicatif. Ce verbe est pris dans un sens réduplicatif. En ce sens il s’emploie quelquefois… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • reduplicativ — REDUPLICATÍV, Ă, reduplicativi, e, adj. Privitor la o reduplicare, rezultat în urma unei reduplicări. – Din fr. réduplicatif. Trimis de IoanSoleriu, 03.07.2004. Sursa: DEX 98  reduplicatív adj. m. (sil. pli ), pl. reduplicatívi; f. sg.… …   Dicționar Român

  • LAPS — APSE. adj. T. de Droit can. Tombé. Il ne se dit que De celui qui a quitté la religion catholique après l avoir embrassée volontairement, et il ne s emploie qu avec le réduplicatif Relaps. Il est laps et relaps …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • LAPS, APSE — adj. T. de Droit canon Qui est tombé. Il ne se dit que de Celui qui a quitté la religion catholique après l’avoir embrassée volontairement, et il ne s’emploie qu’avec le réduplicatif Relaps. Il est laps et relaps …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • didyme — 1. (di di m ) adj. Terme de botanique. Qui est formé de deux parties plus ou moins arrondies et réunies par un point de leur périphérie. ÉTYMOLOGIE    Terme grec signifiant double, jumeau. C est un réduplicatif du mot grec signifiant deux (voy.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • jeûne — (jeû n ) s. m. 1°   Abstinence d aliments. Un trop long jeûne est nuisible à l estomac. •   Vous leur faites observer [à vos chevaux] des jeûnes si austères que ce ne sont plus rien que des idées ou des fantômes, des façons de chevaux, MOL. l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • rebuffade — (re bu fa d ) s. f. Refus accompagné de paroles dures. Ce serait me rendre indigne de vos bonnes grâces, si, crainte d une rebuffade ou par l appréhension de la peine, je manquais à vous proposer les véritables expédients, Lett. de Vauban à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré